Ils ont écrit sur le prieuré de Saint-Symphorien